Quelles sont les conditions requises pour un rachat de crédit ?

- - Economie

Afin de faire face à une situation d’endettement en matière de prêt bancaire, faire un rachat de crédit peut s’avérer très efficace. Le fait de regrouper ses crédits permet de n’avoir qu’une seule mensualité avec un seul interlocuteur. Cette stratégie vise en particulier à réduire les taux d’intérêt dans le but de faire baisser le montant du capital restant dus. En revanche, la durée de remboursement sera prolongée. Cependant, différentes conditions sont exigées par les établissements prêteurs avant d’octroyer cette restructuration de dettes. La suite de cet article exposera plus de détails à ce sujet.

Avoir une situation professionnelle irréprochable

La première action de la banque après avoir reçu une demande de rachat de crédit est d’examiner la situation financière du candidat. L’enquête se focalisera sur les principaux revenus ainsi que sur les différentes charges du demandeur afin d’évaluer son taux d’endettement. Celui-ci ne doit pas dépasser les 33% dans le cadre de limiter les incidents de prêts. Si l’emprunteur est un salarié, son contrat doit être impérativement en CDI. Tandis que s’il est un travailleur indépendant, ses ressources doivent faire preuve d’une capacité de remboursement incontestable. Les fonctionnaires publiques font partie également des prétendants éligibles à cette formule.

Prouver sa solvabilité

Hormis le contrôle du statut professionnel, les organismes prêteurs vont également s’assurer de la capacité de remboursement du demandeur. Ils vont vérifier la nature des prêts contractés. Avec une souscription de crédit immobilier, une étude sur la faisabilité du projet sera établie. Dans le cas d’un crédit à la consommation, un calcul du taux d’endettement sera effectué. Afin de convaincre sa solvabilité à la banque, il est préférable d’utiliser un comparateur de rachat de crédit en ligne. Cet outil permettra de faire un devis estimatif de tous les indices financiers possibles pour trouver une offre adaptée en toute rapidité.

Présenter des garanties

Aucun établissement de prêt n’accordera un rachat de crédit à un emprunteur qui n’est pas sûr d’acquitter la totalité du capital à rembourser. Dans cette tournure, il doit présenter certaines garanties. Différentes solutions existent à ce propos. La première est de contracter une assurance prêt. En cas d’incident boursier, la compagnie d’assurance acquittera tout le reste à payer auprès de la banque. Présenter ses placements peut également devenir une alternative parfaite si le candidat perçoit des pensions ou des aides financières de manière régulière. Par ailleurs, disposer d’un apport personnel suffisant est déjà une proposition de garantie prometteuse.

Être éligible au profil autorisé

Même si l’emprunteur dispose de revenus stables avec une situation professionnelle irrépréhensible, que sa capacité de remboursement soit optimale, qu’il peut garantir ses moyens de paiement, il existe des profils exclus pour une demande de rachat de crédit. Pour les banques, ces derniers présentent des risques majeurs. Ce sont :

  • Les propriétaires et les locataires fichés au FICP (fichier des incidents de paiement de crédits aux particuliers),
  • Les foyers instables (en instance de divorce),
  • Les joueurs (sportifs, parieurs, etc.).

Seuls les candidats en dehors de cette liste peuvent être approuvés pour contracter un rachat de crédit.

Post Tags:

Comments are closed.